Action de Carême  
Éliminer la faim ensemble
Notre logo change, nos valeurs restent. Un grand merci pour votre soutien !
close-disruptor

Troisième anniversaire de l’encyclique Laudato si’

Action de Carême visite le pape

11.07.2018

Lors de la conférence internationale organisée à l’occasion du troisième anniversaire de l’encyclique Laudato si’ qui s’est tenue au Vatican les 5 et 6 juillet 2018, Bernd Nilles et Sonja Kaufmann ont eu l'occasion de rencontrer personnellement le pape François.

Dans son discours aux participant-e-s à la conférence, le pape François a souligné l’urgence que notre maison commune, notre planète, soit réparée et sécurisée durablement. Un « changement radical, fondamental » doit être opéré. La science fournit des preuves détaillées de la façon dont nous dépassons les capacités de la terre et des catastrophes qui nous menacent. Il est important d’agir maintenant et nous le savons. Le pape s’est également adressé aux gouvernements qui se réuniront pour le sommet sur le climat COP24 en Pologne fin 2018 et a exhorté ceux qui émettent le plus de CO2 à cesser de perdre du temps et à prendre les choses en mains dès maintenant. Il a appelé les institutions financières à changer de paradigmes et donc à cesser de faire partie du problème. Cet appel urgent renforce l’engagement d’Action de Carême qui réclame actuellement un « désinvestissement » de la Banque nationale suisse afin que cette dernière mette fin à ses investissements dans le charbon et le pétrole.

Un mode de vie durable

Le pape François considère également que l’Eglise a un devoir et remercie tous celles et ceux qui ont contribué à la mise en œuvre de l’encyclique Laudato si’. Bernd Nilles, directeur d’Action de Carême, souligne : « Nous mettons en œuvre notre stratégie et nos priorités en nous inspirant du Laudato si’. L’approche socio-écologique holistique qui lui est associée apporte également une contribution importante aux objectifs de durabilité des Nations Unies que la Suisse s’est engagée à respecter. A l’occasion du troisième anniversaire du Laudato si’, Action de Carême a publié deux livrets reprenant des citations de cette encyclique importante, que l’on peut se procurer en allemand, en français et en italien.

Le synode des évêques qui aura lieu dans le courant de l’automne 2018 sur le thème « les jeunes, la foi et le discernement des vocations » a également été abordé à Rome. C’est un sujet important car les changements climatiques menacent l’avenir des jeunes du monde entier. Les communautés autochtones et notre organisation partenaire REPAM ont également souligné l’importance du synode sur l’Amazonie prévu en 2019 qui doit concentrer l’attention mondiale sur la destruction mais aussi sur l’avenir de cette région du monde si importante. L’accaparement des terres, la déforestation, l’exode forcé lié aux cultures de soja et d’huile de palme ainsi que l’extraction de matières premières menacent les populations locales et l’écosystème et, de ce fait, le climat mondial. C’est pour cette raison que l’Eglise catholique se concentrera sur l’Amazonie en 2019. Bernd Nilles est clair : « Il est important de préserver cette région et, par la même occasion, d’en apprendre davantage sur les modes de vie durables et les modèles agricoles des communautés locales. Elles parviennent à vivre en harmonie avec la nature en pratiquant, par exemple, l’agriculture biologique au lieu d’utiliser des pesticides et des engrais alors que, dans de nombreuses régions du monde, les gens détruisent leurs moyens de subsistance. » Sonja Kaufmann, coresponsable du département Communication, ajoute : « A Rome, en plus des questions politiques et économiques, l’accent a été mis sur la « transition intérieure » vers un style de vie plus simple qui permet, en premier lieu, un « revirement écologique ». Sans cette transformation très personnelle de chacun d’entre nous, nous ne pouvons ni maîtriser la crise climatique, ni parvenir à une vie meilleure pour tous. L’Eglise peut vraiment mettre l’accent là-dessus. » Action de Carême remercie le pape François pour sa visite en Suisse et ses paroles claires qui renforcent notre travail.

Le bien commun au premier plan

La politique, l’économie et la société ne prennent pas suffisamment au sérieux les changements climatiques. Face à cet échec généralisé, le professeur Hans Joachim Schellnhuber, l’un des chercheurs climatiques les plus renommés au monde, a mis en garde contre l’inhabitabilité d’une grande partie de la terre, en particulier dans les régions proches de l’équateur. « Les centaines de millions de personnes qui perdront leur maison à cause de nos émissions de CO2 devraient recevoir un passeport valable dans le monde entier – une sorte de « carte verte climatique » – qui leur permettrait de trouver une nouvelle maison. Lors de la conférence de l’Eglise catholique, cette proposition a reçu de nombreuses voix. En effet, elle aiderait les personnes en situation précaire tout en mettant en évidence l’ampleur de la crise climatique mondiale.

Le pape François a remercié et encouragé les efforts de chacun-e dans la lutte contre les changements climatiques et a rappelé que l’avenir de nos enfants et petits-enfants est menacé : « Chers frères et chères sœurs, les défis ne manquent pas. J’exprime ma profonde gratitude pour votre engagement en faveur de la protection et du soin de la création afin d’assurer un avenir plus sûr pour nos enfants et petits-enfants. Parfois, la tâche semble trop ardue car trop d’intérêts particuliers et économiques sont en jeu et, pour ne pas les mettre en péril, le bien commun est facilement éclipsé et l’information est manipulée. Mais les gens sont capables d’affronter le pire et de se dépasser pour prendre un nouveau départ. Continuez à travailler pour un changement radical car les circonstances l’exigent. »

Lors de la conférence Laudato si’, 400 représentant-e-s de l’Eglise, de la politique, de la science, de la société civile et du monde des affaires se sont réuni-e-s. Le samedi 7 juillet 2018, Action de Carême a participé à d’autres discussions à Rome afin de transposer les résultats de la conférence dans ses prochaines actions. La conférence des Nations Unies sur le climat COP24 pour la mise en œuvre des objectifs climatiques de Paris a également joué un rôle important pour L’Eglise catholique et Action de Carême.

Pour plus d’informations : http://laudato-si-conference.com/