Campagne œcuménique 2020

 

La Campagne œcuménique – agir sur les causes

Depuis 50 ans, Action de Carême, Pain pour le prochain et Être Partenaires plus récemment, se mobilisent pour un monde plus juste dans le cadre de la campagne œcuménique, dont l’engagement en faveur de la dignité et du respect des droits humains constitue le fil rouge.

Dès la première campagne, Pain pour le prochain et Action de Carême ont mis l’accent sur la sensibilisation des personnes en Suisse pour interpeller leur conscience. Elles se sont toujours employées à s’attaquer aux causes et à faire la lumière sur les raisons structurelles de l’injustice et de la pauvreté.

Paix, environnement, droits humains, égalité des sexes, économie équitable et quête d’un style de vie durable sont les thèmes qui marquent la campagne depuis 50 ans. Des progrès remarquables ont été accomplis pour nombre de ces sujets : qui aurait imaginé, dans les années 1970, que des bananes du commerce équitable feraient un jour un tabac dans la grande distribution ? Ou qui aurait cru, après la polémique suscitée par la consigne de vote donnée par les deux organisations lors de la votation sur l’adhésion à l’ONU de 1986, qu’elles participeraient des années plus tard au lancement d’une initiative populaire sur la responsabilité des entreprises ? Il faut dire que Pain pour le prochain et Action de Carême n’ont jamais reculé devant des sujets brûlants, ce qui leur a attiré les foudres de certains milieux. Si ces polémiques virulentes étaient déjà désagréables à l’époque, elles n’en ont pas moins contribué à forger le profil des deux organisations de développement.

Depuis 1969, Action de Carême et Pain pour le prochain ont parcouru ensemble un long chemin. Les parallèles avec la situation actuelle sont cependant nombreux : la coopération au développement est à nouveau sur la sellette et notre monde reste marqué par les injustices et les déséquilibres. C’est dire l’importance de la Campagne œcuménique pour continuer à sensibiliser l’opinion et à motiver les citoyennes et citoyens à agir. « Le cœur a besoin de mains ». Ce proverbe figurant sur la page de l’agenda du 27 mars 1976 n’a rien perdu de son actualité.

Quand ?

de mercredi, 26. février 2020 à dimanche, 12. avril 2020

Où ?

Suisse

Contact


Web: www.voir-et-agir.ch