La sécheresse entraîne une insécurité alimentaire extrême

Aide d’urgence pour le sud de Madagascar

15.07.2021
Quand la nourriture fait défaut, les habitant·e·s du sud de Madagascar ne disposent souvent que des fruits des figuiers de Barbarie.

Dans le sud de Madagascar, la situation s'est détériorée. Les précipitations sont insuffisantes, le prix des denrées alimentaires flambe et les tempêtes de sable s’intensifient. Environ deux tiers de la population a besoin d'une aide d’urgence pour protéger ses moyens de subsistance, pallier à la pénurie alimentaire et préserver des vies.

Les perspectives pour la population sont mauvaises. Plus de 1,3 million de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë. Lors des deux dernières saisons des pluies, les précipitations ont été insuffisantes et les récoltes entre avril et septembre ont été quasi inexistantes. De plus, les cultures résistantes à la sécheresse ont été anéanties par les tempêtes de sable.

Une crise alimentaire lourde de conséquences

La production de riz, de légumineuses et d’autres aliments de base a perdu entre 60 % et 75 % du rendement que les malgaches espéraient. Le prix des denrées alimentaires, qui avait déjà flambé à cause de la pandémie de Covid-19, ne cesse d’augmenter. Sans aide extérieure, de nombreux ménages sont contraints de vendre leur bétail, leur mobilier, voire leurs ustensiles de cuisine pour pouvoir survivre, ce qui entraînera de graves conséquences à long terme.

Il est urgent d’agir

Dans les districts d’Ampanihy et de Betioky, Taratra, organisation partenaire d’Action de Carême, met en œuvre, l’approche Tsinjo Aina avec des groupes d’épargne et de solidarité. Elle réalise également un projet sur la thématique de l’eau en collaboration avec le Consortium des ONG suisses pour l’eau et l’assainissement, financé par la Direction du développement et de la coopération (DDC). Grâce à un soutien financier et à la distribution de denrées alimentaires (riz, haricots et huile), Taratra aide les familles malgaches à assurer leurs moyens de subsistance. En outre, la distribution de semences permet à la population de produire à nouveau leur propre nourriture. 15 750 personnes de 35 villages bénéficient de ce projet d’urgence.

L’aide de Taratra et Action de Carême dans le média malgache Midi Madagasikara (14.07.2021)

Soutenez notre aide d'urgence à Madagascar

Choisissez le montant désiré