Action de Carême  
Éliminer la faim ensemble
Notre logo change, nos valeurs restent. Un grand merci pour votre soutien !
close-disruptor

Colombie

Battre en brèche les mœurs patriarcales

11.05.2017

Traumatisée par la guerre civile, la population a les nerfs à fleur de peau et cède facilement à la tentation de la violence, dont les victimes sont souvent des femmes. Pour faire cesser ce fléau, il faut associer les hommes aux démarches, une prise de conscience à la base des premiers « talleres de masculinidades ».

 

Il y a quelques années, Action de Carême et ses partenaires avaient organisé des ateliers pour combattre le phénomène répandu de la violence contre les femmes et offrir à ces dernières un cadre protégé dans lequel elles pourraient parler de leur rôle dans la société. Les conclusions de ces ateliers ont permis de formuler des stratégies permettant aux femmes de réagir à cette violence, tout en renforçant leur autonomie et leur confiance en soi au sein de la société.

 

L’équipe du projet s’est cependant rapidement aperçue que certains hommes se sentaient exclus et réagissaient en redoublant de violence, de sorte qu’il lui a fallu concevoir un cours pensé pour satisfaire les besoins des hommes et l’offrir en parallèle aux cours qui s’adressent aux femmes.

 

Remettre en question le partage traditionnel des rôles

 

Jusqu’ici, nos partenaires ont réalisé neuf ateliers pour 140 hommes qui ont accepté de réfléchir à leur conception des rôles. Ces ateliers sont axés autour des questions suivantes : qu’est-ce qui est typiquement féminin ou masculin, quelles sont les tâches que la société réserve aux femmes et aux hommes, quel est leur rôle respectif et comment pouvons-nous repenser ces modèles pour le bien de toute la société ? Les ateliers laissent une large place au débat sur la violence domestique, un phénomène très répandu, afin d’en déterminer les causes et les façons de la prévenir. Ils s’intéressent aussi à l’éducation des enfants et aux tâches domestiques pour savoir s’il est encore acceptable que les femmes s’en chargent exclusivement ou si les hommes ne devraient pas en assumer une partie.

 

L’atelier veut ainsi amener les participants à prendre conscience que les rôles qu’ils ont acquis au cours de leur existence ne sont plus nécessairement adaptés à la réalité d’aujourd’hui et à se résoudre à rompre avec la violence. L’évolution de leurs communautés s’en trouve stimulée, ce qui aboutit à un changement durable de la société. Les nombreuses expériences déjà recueillies au cours de ces ateliers ont transformé la vie des participants. Nous en présentons une sélection sur la page suivante. Ces photographies ont été prises lors du dernier atelier réalisé en mars 2017 à Cajamarca.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

© Juanita Escobar/ Action de Carême

Action de Carême œuvre pour l’égalité des droits et des chances des hommes et des femmes. Elle ne vise pas pour autant à niveler les différences, mais à faire en sorte que tous les individus, quels que soient leur sexe ou leur âge, aient les mêmes chances et que leurs qualités soient valorisées.

Pour en savoir plus

[donation_teaser teaser_theme= »donation-teaser-light » show_sidecontent= »0″ donation_page_id= »10681″ title= »Votre don apporte une contribution essentielle à notre engagement pour l’égalité des sexes » nextbutton= »Faire un don » campaign_id= »-1″]