Action de Carême  
Éliminer la faim ensemble
Notre logo change, nos valeurs restent. Un grand merci pour votre soutien !
close-disruptor

Communiqué de presse

COP26 – La Suisse doit faire preuve d’ambition

25.10.2021
Typhon Sendong, Philippine. Un cocotier détruit une maison.Même si les typhons sont monnaie courante aux Philippines, ils sont devenus plus violents et plus fréquents en raison des changements climatiques. Des maisons et des fermes sont détruites et de nombreuses personnes restent sans abri.

Lors des négociations internationales sur le climat qui débuteront lundi prochain à la COP26 de Glasgow, la Suisse doit se montrer ambitieuse et s’engager à investir plus de ressources financières dans la lutte mondiale contre le réchauffement climatique. C’est ce que plaide Action de Carême en vue du sommet des Nations Unies sur le climat, lors duquel les pays doivent présenter les mesures qu'ils entendent mettre en œuvre afin de contenir les changements climatiques.

La COP26 abordera la thématique du réchauffement de la planète et des moyens de l’éviter. Or, les voix des populations du Sud, qui sont les plus touchées par la crise climatique alors qu’elles n’y ont pratiquement pas contribué, seront sous-représentées. Action de Carême et ses organisations partenaires revendiquent la justice climatique et se feront les porte-parole des populations du Sud à Glasgow.

Des ressources financières supplémentaires sont nécessaires

Pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique, il est crucial de remettre en question un système de prise de décisions à court terme qui découlent d’intérêts économiques unilatéraux. Le problème est mondial et nécessite des solutions globales qui incluent le financement de mesures d’adaptation ou d’atténuation dans les pays du Sud. En tant que pays riche et émetteur de CO2, la Suisse doit davantage financer l’adaptation aux changements climatiques en s’engageant à investir, d’ici 2025, des fonds supplémentaires dans la lutte contre les changements climatiques. Ces fonds devraient toutefois être indépendants du crédit-cadre pour la coopération internationale et viser de manière claire la réduction de la pauvreté.

Plus de transparence dans la lutte contre les changements climatiques

Action de Carême et ses organisations partenaires s’engagent pour une plus grande transparence dans les mesures prises pour lutter contre les changements climatiques. C’est la seule manière de vérifier si les différents pays respectent les engagements pris lors de l’accord de Paris sur le climat.

Action de Carême à Glasgow

Une délégation d’Action de Carême, constituée de deux experts en énergie et climat et de son directeur, Bernd Nilles, se rendra au sommet sur le climat pour faire entendre ces revendications. Les membres de la délégation se tiennent à disposition pour des évaluations ou des commentaires actualisés.

Objectif zéro émission nette d’ici 2040 – ou même d’ici 2022 ?

Action de Carême demande également que la Suisse atteigne l’objectif « zéro émission nette » d’ici à 2040, c’est-à-dire que la réduction des émissions de CO2 soit au moins linéaire et que l’élimination progressive des combustibles fossiles devienne obligatoire. Ce n’est qu’à ces conditions que la limite de 1,5 degré pourra être atteinte. D’un point de vue éthique, la Suisse aura épuisé son budget résiduel de CO2 d’ici mars 2022. Cette thèse sera discutée par plusieurs expert·e·s demain, mardi 26 octobre, à l’hôtel Kreuz à Berne (plus de détails ici).

Informations complémentaires en vue du sommet sur le climat

Prochaines étapes d’Action de Carême et des organisations partenaires :

  • Analyse de la mise en œuvre des objectifs climatiques dans différents pays
  • Formation des représentant·e·s des communautés autochtones aux processus de la conférence sur le climat
  • Débat sur la justice climatique et le budget carbone de la Suisse en octobre 2021

Action de Carême collabore avec des organisations partenaires pour lutter contre les changements climatiques dans le Sud :

Action de Carême propose des possibilités d’action contre les changements climatiques en Suisse :

 

Pour plus d’informations :

  • Tiziana Conti, responsable médias pour la Suisse romande, 076 366 06 40