Action de Carême  
Éliminer la faim ensemble
Notre logo change, nos valeurs restent. Un grand merci pour votre soutien !
close-disruptor

La Suisse, pays du charbon

12.09.2019

L’or noir, ainsi appelait-on le charbon par le passé, a marqué l’histoire des temps modernes comme aucune autre matière première avant lui. En tant qu’épine dorsale de l’industrialisation, il a contribué à la prospérité mais, en tant que matière première des machines de guerre, il a également entraîné également la mort et la destruction. Et il semble que cette matière première contiuera de marquer quelques décennies du 21e siècle. Le charbon reste la deuxième source d’énergie au monde après le pétrole et sa consommation n’avait jamais été aussi importante qu’en 2018, impliquant de graves conséquences pour les humains, l’environnement et le climat.

En effet, le charbon est un ennemi mortel du climat, car aucun autre combustible fossile ne produit plus de CO2. À lui seul, il est responsable de près de 40 % des émissions mondiales de CO2. Le réchauffement climatique qui en résulte constitue de plus en plus un risque existentiel pour des millions de personnes et le temps qu’il nous reste pour prévenir une catastrophe climatique mondiale s’amenuise. Les effets négatifs des changements climatiques se font déjà sentir dans toutes les régions du monde : des phénomènes météorologiques extrêmes plus violents et plus fréquents, la fonte des glaciers et de la calotte glaciaire polaire, la montée du niveau de la mer ou la perte de la biodiversité.

Action de Carême collabore avec des organisations partenaires dans les pays de l’hémisphère Sud pour améliorer le développement économique et social des personnes défavorisées. Les effets négatifs des grands projets économiques mondiaux tels que l’extraction du charbon, mais aussi le poids du changement climatique, rendent le développement plus difficile. Les personnes défavorisées continuent d’être désavantagées. Les plus vulnérables continuent d’être désavantagé·e·s et leurs droits fondamentaux, tels qu’ils sont déterminés par les conventions internationales relatives aux droits humains, sont constamment violés.

L’argent du charbon sur la place financière suisse

La Suisse est une actrice importante sur le marché mondial du charbon. Une part considérable du démantèlement, du négoce et du financement de projets de production d’énergie est réalisée en Suisse. Avec son engagement en faveur de l’Agenda 2030 pour le développement durable et la ratification de l’accord de Paris, la Suisse a conclu deux accords internationaux qui ouvrent la voie à un avenir respectueux des ressources et du climat. Elle a participé de manière constructive à ces deux processus et s’est fixée des objectifs ambitieux. Le moment est désormais venu de passer de la parole aux actes.

Pour que la politique de notre pays puisse tenir ses engagements et assumer ses responsabilités, elle doit se doter d’une stratégie globale et cohérente afin que la Suisse puisse se libérer à temps de sa dépendance
vis-à-vis des combustibles fossiles. Par conséquent, l’activité charbonnière doit être réduite puis abandonnée, conformément aux objectifs climatiques internationaux.

La brochure complète se trouve ici.