Action de Carême  
Éliminer la faim ensemble
Notre logo change, nos valeurs restent. Un grand merci pour votre soutien !
close-disruptor

Aide d'urgence aux communautés indigènes des Philippines

Le typhon Vamco dévaste l’île de Luzon

13.11.2020

Dans la nuit du 11 au 12 novembre, le typhon Vamco a frappé le nord des Philippines, laissant dans son sillage des zones sévèrement endommagées, notamment dans le Grand Manille, à Infanta et dans la province voisine d’Aurora. Trois projets d’Action de Carême à Infanta, dont le projet partenaire de Jubla Suisse, ont été durement touchés.

Marcelino, collaborateur de TCD Infanta, montre le niveau de l'eau dans son village. Photo : TCD
Le typhon Vamco, appelé Ulysse aux Philippines, est la cinquième tempête tropicale à traverser le pays en un mois. Il a provoqué les pires inondations que Manille ait connues depuis des années. Trente-neuf personnes sont décédées et plus d’une douzaine de personnes sont toujours portées disparues après les fortes pluies et les vents violents. Sur l’île de Luzon, plus d’un million de personnes ont été privées d’électricité et 400 000 ont dû quitter leur domicile.

« Nous n’avons pas fermé l’œil »

La coordinatrice d’Action de Carême, Bembet Madrid, a témoigné après le typhon : « La situation ici, dans le Grand Manille, est similaire à celle que nous avons connue en 2009 après le passage du typhon Ondoy. Environ 70 % de la zone urbaine est inondée. Le typhon s’est déchaîné entre deux heures et six heures du matin. Nous n’avons pas fermé l’oeil. Il s’est déplacé lentement en générant des rafales de vent allant de 155 à 255 kilomètres à l’heure et de fortes précipitations. Je crains que nos projets n’aient été gravement touchés par les dégâts ».

Les organisations partenaires signalent de lourds dommages

Action de Carême n’a pas encore une idée précise de l’ampleur des dégâts dans les projets TCD, Anti-Apeco et Yapak dans le diocèse d’Infanta. Les premiers rapports des organisations partenaires font état de dommages importants causés aux habitations, aux infrastructures ainsi qu’à l’agriculture. Début novembre, les champs avaient déjà été gravement détériorés par un précédent typhon. La population a un urgent besoin de nourriture, de semences, de plants, de matériaux de construction, d’outils ainsi que de masques de protection.

Nous publierons des mises à jour de la situation dans le cadre de nos projets ainsi que de l’aide que nous pourrons fournir aux personnes touchées par le typhon aux Philippines.

Soutenez les personnes touchées par le typhon Vamco

Un grand merci pour votre don !