Les effets de la pétition sur l’huile de palme : Coop réduit la consommation, les autres doivent suivre

05.07.2018

Lausanne, le 5 juillet 2018 - Victoire d'étape pour Pain pour le prochain, Action de Carême et Pro Natura dans la lutte contre l’accaparement de terres et la destruction de l'environnement par les plantations de palmiers à huile : Coop diminue l'utilisation de l'huile comestible. Les organisations demandent à Migros et aux autres grands distributeurs de suivre cet exemple. L'huile de palme et la controversée ``norme de durabilité`` RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil) sont également de plus en plus marginalisées au niveau politique.

Avec une pétition signée l’automne dernier par 12 500 personnes, Action de Carême et Pain pour le prochain, avec le soutien de Pro Natura, ont appelé les grossistes suisses à utiliser moins d’huile de palme dans leurs produits. Coop a maintenant répondu à cette demande et a annoncé qu’elle remplacera l’huile de palme dans ses propres produits par d’autres huiles. Lorsque cela n’est pas possible, une chaîne d’approvisionnement de petits exploitants – produisant une huile de palme équitable et biologique – doit être mise en place, et seule cette huile doit être utilisée.

 

Il est important de noter que Coop a l’intention de s’appuyer sur les directives de Bio Suisse, lesquelles sont actuellement complétées en ce qui concerne l’huile de palme. Celles-ci stipuleront que l’huile de palme proviendra de petites exploitations agricoles qui font la promotion de la biodiversité et qu’aucun accaparement de terre n’a eu lieu auparavant. Pain pour le prochain et Action de Carême appellent également les autres grands distributeurs à reconvertir leurs chaînes d’approvisionnement en huile de palme. Migros, qui transforme beaucoup d’huile de palme dans ses propres marques, est particulièrement visée. L’huile de palme est présente dans de nombreux aliments et cosmétiques. Dans les pays producteurs d’Asie du Sud-Est, d’Afrique de l’Ouest et d’Amérique centrale, sa production industrielle conduit à la destruction de la forêt tropicale humide et à l’accaparement de terres.

 

Plainte contre RSPO acceptée

 

Par sa décision, Coop se distancie de la controversée RSPO (Roundtable on Sustainable Palmoil) et admet que les problèmes liés à la culture de l’huile de palme ne sont pas « résolus de manière satisfaisante » – une position qui est également celle de Pain pour le prochain, Action de Carême et Pro Natura. En outre, le Point de contact suisse de l’OCDE a récemment répondu aux plaintes de deux villages indonésiens. Ceux-ci accusent la RSPO de ne pas avoir sanctionné l’accaparement de terres pour des plantations de palmiers à huile. Le Point de contact de l’OCDE traite des cas d’entreprises multinationales basées en Suisse qui ont violé les droits humains et les règles de protection de l’environnement.

 

L’huile de palme est également sous pression politique. Lors de la session d’automne, le Conseil des Etats débattra d’une motion, déjà adoptée par le Conseil national et soutenue par de nombreuses organisations, visant à exclure l’huile de palme des accords de libre-échange avec la Malaisie et l’Indonésie. Ce n’est que de cette manière que les oléagineux domestiques peuvent survivre sur le marché suisse. Pour Action de Carême, Pain pour le prochain et Pro Natura, il est clair que la consommation d’huile de palme doit être réduite. En plus de remplacer le produit tropical par des huiles et graisses locales, un changement fondamental dans l’alimentation est également nécessaire : il faut passer de la surconsommation et des aliments ultra-transformés (aliments prêts à consommer) à des produits frais, régionaux, saisonniers et biologiques.

 

Contact médias: Tina Goethe, Pain pour le prochain,

+41 79 489 38 24, goethe@bfa-ppp.ch

[donation_teaser teaser_theme= »donation-teaser-light » show_sidecontent= »0″ donation_page_id= »10681″ title= »Aidez-nous à renforcer le droit à l’alimentation » subtitle= »Agissons ensemble contre l’accaparement des terres » nextbutton= »Faire un don » campaign_id= »-1″]