Changement climatique : la population et les élus se retroussent les manches

Au Sénégal, la décentralisation a conféré aux autorités locales des compétences financières plus étendues, le but étant par ailleurs d’associer davantage la population aux prises de décisions locales. Toutefois, les nouveaux élus manquent encore souvent cruellement d’expérience et présentent des taux d’analphabétisme élevés.

Ces dernières années, notre partenaire Recodef est devenu un acteur important dans le sud-ouest du Sénégal, bénéficiant de la confiance tant de la population que des élus. Son approche vise toujours à satisfaire les besoins les plus pressants et tient compte de la complexité des interactions entre la faim, l’endettement, la culture, le changement climatique, la santé et l’éducation. En plus de dix ans de collaboration avec Recodef, nous avons vu comment cette organisation a transformé sa région.

Collaboration et autonomie

L’objectif de la phase actuelle du projet est de renforcer la collaboration entre les autorités locales et la population. En outre, ce projet vise à conférer davantage d’autonomie et d’importance politique aux calebasses – des caisses de solidarité – afin qu’elles puissent défendre elles-mêmes leurs intérêts. La région compte déjà 158 calebasses, fortes de plus de 8000 membres dans 62 villages. Durant les deux ans que durera la phase actuelle, Recodef mettra sur pied 80 nouvelles caisses et les aidera à créer des réseaux locaux. Celles-ci gagnent ainsi en autonomie, de sorte que notre partenaire peut se retirer progressivement. Les calebasses construisent de nouveaux greniers et cultivent de nouveaux champs communautaires qui fonctionnent sur le principe de la solidarité. Recodef organise des formations pour préserver les coutumes et promouvoir des techniques agroécologiques, dans le but d’encourager la production d’aliments locaux, écologiques et traditionnels et la souveraineté alimentaire. À cette fin, il préserve et diffuse des semences locales et les connaissances nécessaires à leur multiplication.

Une nouvelle plateforme communale sur le changement climatique a été fondée et des formations continuent à être dispensées aux membres de ces plateformes, les élus en particulier. Recodef aide ainsi les cultivateurs et cultivatrices à choisir le meilleur moment et les meilleures variétés pour semer, afin d’éviter les réensemencements et les pertes de récolte. Il associe les autorités du district à toutes les activités et œuvre pour que ces dernières prennent progressivement en charge les coûts des plateformes sur le changement climatique et des autres activités.

Faire un don pour nos projets au Sénégal

Consulter les documents en lien avec le Sénégal

Documentation

Voir d'autres projets

Une caisse-maladie complète les calebasses à Thiès

En ville de Thiès, dans l’ouest du Sénégal, de nombreux habitant·e·s souffrent d’endettement chronique.

Plus