Droits politiques et reconnaissance des peuples indigènes

Komon Mayab’, le réseau des organisations mayas au Guatemala, a obtenu la personnalité juridique en septembre 2013. Il regroupe huit organisations qui aident la population maya, fortement défavorisée et marginalisée, à défendre ses droits. Komon Mayab’ renforce les capacités des Mayas à s’organiser de manière autodéterminée et les conseille pour les actions de pression au niveau politique. Il s’agit en particulier d’améliorer la situation des indigènes et de parvenir à leur reconnaissance sur le plan politique.

Concrètement, le réseau exige un système éducatif bilingue, un régime juridique bilingue et des soins de santé de qualité. Il exerce par ailleurs des pressions politiques lorsque les territoires ancestraux de la population maya sont menacés par des projets de mine, par exemple. Étant donné que le réseau Komon Mayab’ est désormais actif dans 55 régions de neuf départements, ses actions ont une portée nationale. Il élabore aussi des projets de loi en collaboration avec des organismes publics afin de les présenter au Congrès.

Renforcer la communauté grâce à une formation politique

Les communautés indigènes ont leur propre conception du monde, sont enracinées dans leur région et sont unies à la terre par un lien très fort. Pour cette raison, Komon Mayab’ organise régulièrement des cours pour dispenser aux dirigeant·e·s une formation politique fondée sur la vision du monde maya. Ces dirigeant·e·s sont ainsi préparés à leur future mission, de sorte qu’il leur sera possible de s’engager en politique pour le bien de leurs communautés. Les rencontres régionales et nationales permettent aux membres des organisations d’échanger leurs expériences et de se soutenir mutuellement. L’égalité entre les sexes est un axe transversal de toutes les activités. Par ailleurs, notre organisation partenaire apporte son aide à ses membres en matière de planification et d’évaluation des activités, ainsi que dans le domaine de la diffusion des informations, tant par le biais d’un bulletin que sur son site Internet. Les bénéficiaires direct·e·s du projet sont au nombre de 2200.

La vision de Komon Mayab’ est celle d’un État plurinational, dans lequel les droits des indigènes sont respectés et appliqués au même titre que les autres droits, et dans lequel un État fondé sur le principe de transparence met des limites au pouvoir des multinationales.

Faire un don pour nos projets au Guatemala

Consulter les documents en lien avec le Guatemala

Documentation

Voir d'autres projets

Améliorer la qualité de vie des Mayas Mam

L’Asociación Maya Mam de Investigación y Desarrollo a son siège à Comitancillo dans le département de San Marcos.

Plus