Cinquante ans d’engagement commun en faveur de la justice et de la solidarité

13.04.2019

Berne, le 13 avril 2019 – Action de Carême, Pain pour le prochain et Être Partenaires rendent honneur aux 50 ans de la Campagne œcuménique. Une célébration à l’église du Saint-Esprit, suivie d’une soupe préparée par Mirko Buri, chef étoilé et pionnier de la cuisine antigaspillage, ont eu lieu sur la place de la Gare de Berne.

Berne, le 13 avril 2019 – Action de Carême, Pain pour le prochain et Être Partenaires rendent honneur aux 50 ans de la Campagne œcuménique. Une célébration à l’église du Saint-Esprit, suivie d’une soupe préparée par Mirko Buri, chef étoilé et pionnier de la cuisine antigaspillage, ont eu lieu sur la place de la Gare de Berne.

Lors de la célébration œcuménique, la conseillère nationale Maya Graf (Verts/BL) a rappelé qu’en 1989 déjà, la campagne « Plus jamais le déluge » s’était penchée sur la thématique du changement climatique et des dangers qu’il représentait. « Cela a enfin été compris aujourd’hui », a commenté Bernard DuPasquier, directeur de Pain pour le prochain, « et nous sommes fiers de nous rattacher constamment aux évolutions politiques et sociales afin de sensibiliser la population ». « Voir ce que nous avons accompli au cours des 50 dernières années en faveur de la justice sociale et de la préservation de la création nous donne du courage », a affirmé Bernd Nilles, directeur d’Action de Carême.

Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, a déclaré : « Nous avons besoin de la Campagne œcuménique », car elle n’a de cesse de démontrer que les inégalités persistent et que des changements sont nécessaires. Plus loin dans la célébration, Gottfried Locher, président de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS), a ajouté : « Nous devons aussi regarder là où les puissants n’aiment pas qu’on regarde ».

La délicieuse soupe de légumes a été servie par Mirko Buri, chef étoilé et pionnier de la cuisine antigaspillage. Les liens entre la politique de développement et son travail sont nombreux, explique le chef, qui a préparé près de 1400 portions de soupe à partir de carottes, d’oignons et d’ail, récupérés notamment par Alec von Graffenried, le maire de Berne. « La coopération au développement a déjà beaucoup accompli », a-t-il déclaré, « mais nous devons poursuivre nos efforts dans la lutte contre la pauvreté et la faim. »

Jubilé de la campagne dédié aux femmes engagées

La Campagne œcuménique est née en 1969, à une période où les Églises ont commencé à s’intéresser davantage au monde et à intervenir dans des questions politiques. Depuis, Action de Carême (catholique), Pain pour le prochain (réformée) et, plus tard, Être Partenaires (catholique chrétienne) s’engagent chaque année, entre le mercredi des Cendres et le dimanche de Pâques, dans des campagnes de développement communes visant à renforcer la justice et la solidarité.

Depuis 50 ans, à travers des thématiques telles que les droits humains, l’égalité de genre, la protection de l’environnement et l’économie sociale et équitable, la Campagne œcuménique sensibilise la population suisse et interpelle les consciences. Le slogan « Ensemble avec des femmes engagées – ensemble pour un monde meilleur » rend hommage à 50 femmes du monde et, à travers elles, à toutes les femmes engagées.

Présentée pour la première fois durant la soupe du jubilé, l’exposition « 50 femmes engagées » illustre le parcours de femmes extraordinaires d’ici et d’ailleurs et relatent brièvement leur histoire. #50FemmesEngagees

Plus d’informations et matériel à télécharger :

Contacts :