• Pape François, «Laudato Si'»

    «Quel genre de monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent, aux enfants qui grandissent?»

  • Pape François, «Laudato Si'»

    «Nous ne sommes pas Dieu»

  • Pape François, «Laudato Si'»

    «Nous avons jamais autant maltraité ni fait de mal à notre maison commune qu'en ces deux derniers siècles.»

  • Pape François, «Laudato Si'»

    «Il ne sert à rien de décrire les symptômes de la crise écologique, si nous n'en reconnaissons pas la racine humaine.»

  • Pape François, «Laudato Si'»

    «La réduction des gaz à effet de serre exige honnêteté, courage et responsabilité, surtout de la part des pays les plus puissants et les plus polluants.»

  • Pape François, «Laudato Si'»

    «Chaque communauté peut prélever de la bonté de la terre ce qui lui est nécessaire pour survivre, mais elle a aussi le devoir de la sauvegarder.»

Energie et justice climatique

Le changement climatique n’épargne certes personne, mais touche bien davantage les pauvres, qui n’ont pas les moyens de s’adapter. Ce phénomène est dû à des modes de production et de consommation non durables, d’où la nécessité d’adopter, en dépit des difficultés, un style de vie qui préserve les ressources.

 

Typhons aux Philippines, sécheresse au Burkina Faso, récoltes perdues au Népal : aujourd’hui déjà, ce sont les populations pauvres qui paient le plus lourd tribut au changement climatique, car elles ne possèdent ni les moyens, ni les connaissances requises pour se prémunir face à ses conséquences. Les principaux responsables sont les populations des pays industrialisés, très gourmands en énergie fossile, symbole du pillage des ressources naturelles. Chaque année, l’humanité atteint quelques jours plus tôt le moment de l’année où elle a épuisé les ressources renouvelables, de sorte que la surexploitation de la nature s’aggrave d’année en année.

 

Des solutions existent, comme l’hydroélectricité, mais même les énergies renouvelables peuvent menacer les écosystèmes – s’ajoutant au problème du réchauffement – lorsqu’elles sont produites par de grandes infrastructures. Ainsi, les indigènes d’Amazonie s’opposent à la construction d’immenses barrages qui détruiraient leurs moyens de subsistance.

 

Accroître notre prospérité sur le dos des plus démunis

 

Le modèle économique dominant postule la nécessité de la croissance, en Suisse comme ailleurs. Dans le débat politique, presque aucune voix ne s’élève pour demander une diminution de notre consommation d’énergie. Si le monde politique s’oriente certes vers les énergies renouvelables, ce tournant n’est pas exempt d’injustice, comme le montre l’exemple des populations chassées par des mégaprojets. Action de Carême permet aux victimes de se faire entendre non seulement localement, mais aussi en Suisse et à l’échelon international. Ces dernières peuvent ainsi faire valoir leurs droits et exiger de bénéficier elles aussi des avantages de l’énergie produite.

 

L’engagement d’Action de Carême s’adresse toutefois aussi aux consommateurs et consommatrices. Notre alimentation, nos déplacements, la manière dont nous consommons et importons, ainsi que nos choix sur le plan politique, ont des effets sur le climat et sur le destin des populations qui sont particulièrement touchées par les changements climatiques. Notre consommation d’énergie nous rend coresponsables des conséquences de notre mode de vie.

 

Action de Carême appartient à l’Alliance climatique, forte de plus de 65 organisations.

 

 

 

bernd-nilles

Un expert international du développement nommé à la tête d’Action de Carême

30.01.2017

Bernd Nilles, actuel secrétaire général de la CIDSE, reprendra la direction d’Action de Carême. Son arrivée renforcera le profil de l’ONG suisse.

10-000-signatures

Plus de 10’000 consommateurs et consommatrices disent non à l’huile de palme dans nos produits

11.09.2017

Avec notre partenaire Pain pour le prochain, nous demandons aux grands distributeurs de réduire le nombre de produits contenant de l'huile de palme dans leurs …

"JESUS KPEGO DONA" - eine informelle Frauengruppe, welche auf traditionelle Art Palmöl herstellt. Sie stellen zwei Öle aus den Trauben von Ölpalmen her, das aus dem Fruchtfleisch "rote" Palmöl, aus den Kernen das "schwarze" Palmkernöl, das auch als Antibiotika wirkt.

Huile de palme = accaparement des terres

29.08.2017

S’agissant de palmeraies certifiées, il ressort que les populations locales et les communautés autochtones n’ont pas été intégrées au processus de pri…

Aidez les populations à faire valoir leur droit à l’alimentation

1

Montant

Choisissez le montant désiré

Stefan Salzmann
Stefan Salzmann

Climat et politique énergétique
Collecte pour le climat
41 41 227 59 53
salzmann@fastenopfer.ch

Documents sur Energie et justice climatique

Publications d’Action de Carême

Share This