Juguler les multinationales de l’agro-industrie

Adhérant au modèle économique néolibéral, les États du monde entier appliquent des politiques agricoles et commerciales qui favorisent l’agro-industrie, dominée et contrôlée par les multinationales. Celles-ci se soucient avant tout de leurs bénéfices et négligent la production alimentaire locale.

Les conséquences de ce modèle pour la population locale – petit·e·s paysan·ne·s et indigènes – sont dévastatrices. L’expansion des monocultures de maïs, d’huile de palme et d’autres espèces se solde par des déplacements de population, le déclin de la biodiversité et de graves atteintes à l’environnement. Les lois sur les semences et les obtentions végétales approuvées dans les pays en développement et les pays émergents ouvrent de nouveaux marchés aux multinationales des semences et de l’agrochimie. Aujourd’hui déjà, dans certains pays, elles interdisent aux paysan·ne·s l’échange et la reproduction de leurs propres semences et les contraignent à les abandonner au profit de semences industrielles stériles.

Promouvoir une alimentation diversifiée en main de la population locale

Grain, petite organisation internationale décentralisée, aide les mouvements de petit·e·s paysan·ne·s en Afrique, Asie et Amérique latine à faire front face aux multinationales agro-industrielles et aux politiques agricoles et commerciales qui les défavorisent. Elle vise à encourager les systèmes alimentaires contrôlés par les paysan·ne·s, fondés sur la diversité des semences, la préservation de la biodiversité et l’agroécologie. Ce soutien prend notamment la forme d’analyses, d’études et de publications indépendantes ainsi que de campagnes et d’activités de coordination. Grain dispense aussi des conseils afin d’améliorer l’efficacité des campagnes de pression contre les entreprises, les lois sur les semences et l’accaparement de terres. En outre, elle accompagne le développement institutionnel des organisations paysannes et conseille des organisations de la société civile qui mènent campagne dans le domaine de la politique de développement, dont certaines sont des partenaires d’Action de Carême.

Soutenez notre engagement en faveur de l'initiative pour des multinationales responsables!

Plus d'information sur nos projets en lien avec l'économie durable

Les entreprises doivent prendre les droits humains au sérieux

Miser sur les énergies renouvelables pour opérer une transition énergétique

Censat collabore avec la population locale afin d’aider les habitant·e·s à faire entendre leur voix dans le débat sur le climat et l’énergie.

Plus

Militer pour un modèle énergétique durable au Brésil

Lorsqu’il s’agit d’assurer l’approvisionnement en énergie du pays, le gouvernement brésilien actuel ne se soucie guère de la population locale.

Plus

Améliorer la quantité et la qualité de l’alimentation de 500 familles

Dans le cadre du projet, notre partenaire déplacera sa zone d’intervention pour concentrer son action dans le département de Nanoro.

Plus

Constituer des réserves alimentaires grâce aux champs communautaires

Dans le diocèse d’Idiofa plusieurs groupes de femmes et de paysan·ne·s se sont associés pour fonder le CDR.

Plus

L’évêché de Tshumbe promeut l’agriculture et de la pisciculture

La province du Sankuru figure parmi les zones les moins développées de la République démocratique du Congo.

Plus

Cheminer ensemble pour garantir une alimentation suffisante et équilibrée

L’ethnie des Kamba, qui vit depuis toujours de l’agriculture et de l’élevage, compose une grande partie de la population du comté de Makueni.

Plus

L’instauration d’un devoir de diligence au centre de l’initiative pour des multinationales responsables

En dépit de la mondialisation accrue de l’économie, les multinationales ne sont que rarement tenues de répondre des activités menées par leurs filiales.

Plus

Transformer la consommation au Nord pour garantir des conditions de production dignes au Sud

Swiss Fair Trade est la fédération suisse des organisations actives dans le commerce équitable.

Plus